Home SUSHI

INARI-ZUSHI 稲荷寿司 : le sushi du renard

345
inari sushi
Les inarizushi. Image créée par Urushinoki à partir d’une photo via PhotoAC (CC0, ID : 1154162)

Voix par Coefont.studio


L’inari-zushi (稲荷寿司) est habituellement un sushi végétarien : une bouchée de riz vinaigré nichée dans une poche de tofu frit préalablement mijotée dans un bouillon sucre-salé à base de sauce de soja et de sucre. Ce sushi est un en-cas familial, surnommé o-inari-san. En France, vous pouvez deguster les inari-zushi au restaurant à Paris. Mais c’est également facile à les réaliser à la maison.

Dans cet article, j’aimerais vous présenter :


La variation de l’inari-zushi

blank
La variation de l’inari-zushi. Image créée par Urushinoki à partir des photos via PhotoAC (CC0, ID : 827835, 1275991, 4208977, 385878)

En général, l’inari-zushi est en forme de sac de riz en paille (tawara) dans la région du Kanto (autour de Tokyo), alors que dans la région du Kansai (autour de Kyoto), il a la forme d’un triangle. Vous pouvez également trouver 2 variétés d’inari-zushi dignes d’Instagram : les inari-zushi roulés et les inarizushi ouverts. L‘inari-zushi contient parfois d’autres ingrédients mélangés au riz, par exemple, des graines de sésame grillées. Surtout dans la région du Kansai, on y mélange des champignons shiitake et des carottes cuites. Personnellement, j’aime y mélanger du shiso ou du gari haché.

Où peut-on les manger au Japon ?

blank
L’inari-zushi est servi en accompagnement de soba. Image créée par Urushinoki à partir d’une photo via PhotoAC (CC0, ID : 1696731)

L’inari-zushi est rare dans les restaurants de sushi gastronomique (sushiya) car il s’agit d’un sushi populaire et peu coûteux. Par contre, vous pouvez facilement le trouver dans une boutiques de sushi à emporter (mochikaeri-zushi), au restaurant de sushis sur tapis roulant (kaiten-zushi), au supermarché ou au konbini (supérette ouverte 24 h/24 et 7 j/7). Vous le trouverez également souvent dans les restaurants de soba et d’udon. Il est servi en accompagnement de nouilles.

Pourquoi le sushi du renard ?

blank
1. Un livre « Kinsei Akinaizukushi Kyoka-awase » (近世商賈尽狂歌合), p.8 ©Bibliothèque nationale de la Diète (ID: info:ndljp/pid/2533582), 2. Surimono « Shimpan gofunai ryukou meibutsu annai sugoroku» (新版御府内流行名物案内双六) ©Bibliothèque nationale de la Diète (ID: info:ndljp/pid/1310567) 3. PhotoAC (CC0, ID : 3693837).

C’est parce que le renard blanc, le messager du dieu du sanctuaire d’Inari, est friand de tofus frits. Ce renard blanc est un messager invisible de la déesse des céréales « Inari Okami » (稲荷大神). L’epoque Edo (1603-1868), de nombreuses personnes, dont des samouraïs, des marchands, des citadins et des agriculteurs, croyaient au sanctuaire d’Inari. Bien qu’on ne le voie plus, l’enseigne d’un magasin d’inari-zushi des années 1850 montre un renard blanc ou un torii, le portail à l’entrée d’un sanctuaire shintoïste.

L’inari-zushi aurait été inventé à Tokyo ou à Nagoya, mais les détails ne sont pas connus. Cependant, vers 1850, l’inari-zushi est devenu une des spécialités d’Edo, actuellement Tokyo. Vous pouvez trouvé l’inari-zushi (Figure centrale ci-dessus) dans le sugoroku (jeu de l’oie, Figure côté droit) des spécialités d’Edo, qui était publié entre 1848 et 1854. Outre le fait qu’il était peu coûteux et facile de préparer des sushis, je pense que le nom était bon car il était associé au renard blanc du sanctuaire d’inari.

Comment les faire à la maison ?

J’aimerais vous partager une vidéo du TabiEats montrant comment réaliser des inari-zushi.

Pour les 6 inari-zushi

1. Coupez 3 morceaux de tofu frit en deux. Ouvrez le tofu frit pour qu’il soit facile à remplir de riz. Si c’est difficile, passez le rouleau à pâtisserie.

2. Mettez les tofu frit dans l’eau bouillante pendant 2 minutes pour enlever l’huile.

3. Ajoutez une demi-cuillère à café de dashi en poudre, 2 cuillères à soupe de sauce soja, 3 cuillères à soupe de sucre et 2 cuillères à café de mirin à 240ml d’eau dans une casserole et faites dissoudre. (Si vous n’avez pas de bouillon de soupe en poudre ou de mirin, ce n’est pas grave. Vous pouvez le rendre délicieux sans eux.)

4. Posez les tofus frits dans une casserole les uns à côté des autres sans les superposer. Puis couvrir avec du papier aluminium.

5. Portez à ébullition sur feu moyen, réglez sur petit feu et laissez cuire pendant 10 minutes. Laissez-les reposer. En refroidissant, la saveur s’imprègne bien dans le tofu frit.

6. Faites du vinaigre pour sushi. Mélanger 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz et 1 cuillère à soupe de sucre et bien les dissoudre. Si vous avez du vinaigre pour sushi, vous pouvez l’utiliser.

7. Mélangez 500ml de riz cuit avec du vinaigre pour sushi. 500ml de riz représentent environ 300-350g de riz cuit (1 tasse de riz cru).

8. Divisez le riz en 6 portions égales, formez des balles et farcissez-les de tofu frit avec le liquide égoutté.

Vous pouvez le manger tout de suite, mais je pense personnellement qu’il est encore meilleur si vous le laissez reposer un moment pour que le jus du tofu frit et du riz à sushi puisse s’imprégner. Bon appétit !